imageactu

Perpsectives des mini-programmes WeChat en 2019

mardi 19 février 2019

 

 

Cela fait plus de deux ans que Tencent Holdings a lancé sa fonction de «mini-programme», une application légère fonctionnant dans l’écosystème WeChat.  Malgré des débuts difficiles, les mini-programmes WeChat ont complètement démarré en 2018 et des milliers de marques et de détaillants ont pris le train en marche pour explorer les opportunités commerciales.

 

Une nouvelle étude codirigée par l’agence de recherche chinoise Kueclub (鹅) et Tencent Research & Development offre un aperçu de la manière dont les consommateurs chinois utilisent les mini-programmes WeChat et de ce que leur comportement peut signifier pour les marques et les détaillants.

 

Publiés au début de cette année, ils ont interrogé 8 000 utilisateurs du mini-programme WeChat afin de comprendre leurs habitudes et leurs préférences au quotidien. Près de 70% des utilisateurs sont optimistes quant au développement futur des mini-programmes, et plus de 40% pensent que les mini-programmes peuvent un jour remplacer les applications autonomes.

 

5 points à retenir du sondage:

 

 

1. À la fin de 2018, les mini-programmes WeChat comptaient plus de 600 millions d’utilisateurs, dont 34% sont des utilisateurs fréquents. Bien que les gens aient l’habitude d’entrer et de sortir des mini-programmes, le rapport suggère que WeChat devrait se concentrer sur les moyens d’encourager les utilisateurs à rester dans un mini-programme spécifique aussi longtemps que possible.

 

 

2. Les utilisateurs les plus âgés sont ceux qui utilisent le moins les mini-programmes car ils rencontrent des difficultés à rechercher dans WeChat et à noter que pour les plus jeunes, le reproche principal vient du manque de fonctionnalités que certaines marques proposent via leur mini-programme.

 

 

3. 30% des répondants ont indiqué qu’ils avaient effectué leurs achats via les mini-programmes WeChat en 2018. La commodité de tout faire dans l’application, ainsi que les coupons de groupe et les réductions, étaient deux facteurs majeurs qui ont influencé les décisions d’achat.

 

4. Comme l’indique le sondage et le point numéro 2, les mini-programmes WeChat axés sur la fonctionnalité, le divertissement et sur l’offre (exclusivité, promotion etc…) gagneront en popularité et en nombre d’utilisateurs.

 

5. L’enquête conclut que le meilleur moyen de diriger le trafic de mini-programmes vers le téléchargement d’une application autonome consiste à identifier le véritable intérêt de l’utilisateur plutôt que d’offrir des avantages financiers. En 2018, seulement 30% des utilisateurs de mini-programmes sont disposés à télécharger une application après avoir essayé le mini-programme. De nombreuses entreprises offrent un bonus ou des fonctions supplémentaires pour convaincre les utilisateurs de télécharger leur application, mais le taux de conversion est faible.